france.gif (1107 Byte)

Connaissez-vous l'origine de la Croix verte des pharmacies ?

 

Issu en 1098 d'un hôpital de Jérusalem antérieur à l'arrivée des Croisés, et desservi par les moines arméniens, l'Ordre de Saint Lazare, d'abord uniquement hospitalier, devint par la suite Militaire, comme les autres Ordres chevaleresques (Malte, Templiers, Teutoniques...).

 

L'Ordre quitte la Terre Sainte en 1291. Les Hospitaliers de Saint Lazare installent leur siège magistral au château de Boigny, près d'Orléans, donné par le Roi Louis VII. Ils développent leurs activités hospitalières dans toute l'Europe, bénéficiant de la protection des Rois de France depuis Philippe le Bel jusqu'à Louis XVIII qui fut le dernier Grand Maître de l'Ordre.

 

Henry IV rattacha l'Ordre de Notre Dame du Mont Carmel à Saint Lazare en 1608. Les chevaliers créèrent une flotte dont le port d'attache fut Saint Malo, et une Académie de Marine installée dans les bâtiments de l'actuelle Ecole Militaire de Paris.

 

Louis XIV, par l'Edit de 1672, confia à Saint Lazare la responsabilité de toutes les léproseries et Maisons-Dieu du Royaume, reconnaissant que "l'Ordre de Saint Lazare est le plus ancien de la Chrétienté".

 

Son action hospitalière et caritative se poursuit en France et SAINT LAZARE HOSPITALIER continue d'arborer la croix verte, emblème de Saint Lazare depuis un millénaire, et qui est devenue celui des pharmaciens.

 

Les Hospitaliers de Saint Lazare comprennent 250 membres pour la France et 2000 membres répartis dans le monde entier (Europe, Canada, Etats-Unis, Australie, Amérique du Sud...). Ils vouent leurs efforts au service des pauvres et des malades, au maintien des vertus et traditions chevaleresques que sont la spiritualité, l'honneur et la courtoisie, et à l'union des chrétiens de toutes confessions.

Site officiel de l’Ordre historique

Tableau huile

Gilles Gabrielli - Dees

HOSPITALIERS DE SAINT LAZARE DE JERUSALEM